Objectif emploi

En répondant à l’appel d’offres de la Direction du Travail, l’association IDeal Acte s’est constituée avec pour objectif de promouvoir les compétences intellectuelles, artistiques, sportives, éducatives, dans un cadre qui n’existait pas au centre du département des Hautes Alpes. A ce jour, hormis à Gap ou dans quelques groupements spécialisés, ci et là, qui se sont peut-être inspirés de son idée, IDeal Acte reste la seule structure de ce type à proposer une fonction d’employeur mutualisant de façon souple, de l’Embrunais-Savinois (ou Pays Sud…) au Grand Briançonnais.

Et depuis, que ce soit dans la formation, l’éducation artistique et sportive, l’animation socio-culturelle, l’emploi local ne cesse de se dégrader. Du fait par ailleurs des prix exorbitants de l’immobilier et des loyers, pour se mettre à son compte dans l’artisanat ou d’autres types de services, un capital ou des biens propres conséquents sont souvent nécessaires.

Cette mission qui constitue la plus grande part de son activité économique s’effectue en harmonie et en complémentarité avec les activités qu’elle développe en propre, ainsi qu’avec les services gratuits qu’elle propose à la population. Elle a ainsi mis en relation de nombreux interlocuteurs, écoles, associations, collectivités territoriales, avec des techniciens qui ont pu effectuer leur travail dans un cadre légal, voire même sécuriser leur emploi par un CDI qu’aucune de ces structures ne pouvaient leur offrir.

C’est en 2002 que les premiers contrats occasionnels ont été signés.

En 2012, en plus de ce portage salarial, c’est maintenant une couveuse d’entreprises qui va voir le jour.

 

Évolution de son objet:

Regrouper des chercheurs et des praticiens de disciplines scientifiques, artistiques, sportives ou ludiques pour leur permettre de confronter leurs connaissances et de promouvoir leurs travaux personnels.

Association d’éducation populaire qui œuvre pour le développement local et humain en regroupant …  etc.

Promouvoir le développement local, social et personnel dans le cadre de l’éducation populaire, culturelle et sportive, de l’économie sociale et solidaire, par la mise en réseau ou le partenariat d’individus, associations et collectivités, privés, publics ou relevant de l’économie mixte. (centre de ressources et d’appui à la vie locale, journal périodique, gestion d’activités culturelles et sportives)